samedi 7 janvier 2023

Ces écrivains dont la France ne veut plus 42 : Séverine.

 https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/10/CarolineRemy-Renoir.jpg    

La découverte d'un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d'une étoile (Anthelme Brillat-Savarin : Physiologie du goût).

 Le Vachez Collection - Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826).jpg

Une fois n'est pas coutume, j'ai souhaité ouvrir cet article par un portrait de l'impétrante par Auguste Renoir. Séverine (Paris 27 avril 1855 - Pierrefonds 24 avril 1929), alias Caroline Rémy sera notre première journaliste à figurer dans cette série d'articles. Le féminisme littéraire prit son essor dans la seconde moitié du XIXe siècle, en même temps que le féminisme journalistique. Aussi Séverine est l'exacte contemporaine de l'Américaine Nellie Bly (1864-1922), de son vrai nom Elizabeth Jane Cochrane, qui défraya la chronique en battant Jules Verne et Phileas Fogg sur leur propre terrain, en bouclant un tour du monde en soixante-douze jours (14 novembre 1889 - 25 janvier 1890). Désormais, grâce entre autres à Séverine et Nellie Bly, les écrivaines n'auront plus besoin d'écrire sous des pseudonymes masculins. Il est intéressant de savoir que Nellie Bly rut une concurrente, Elizabeth Bisland (1861-1929), qui, effectuant un trajet inverse, parvint à effectuer son tour du globe en soixante-treize jours. Leurs portraits respectifs figurent ci-dessous.

Image illustrative de l’article Nellie Bly 

Description de cette image, également commentée ci-après

Engagée à gauche, Séverine avait eu à subir un mariage forcé en 1871.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire